· 

Couleurs de l'incendie - Pierre Lemaître

Oeuvre : Couleurs de l’incendie

Auteur : Pierre Lemaitre

Editions : Albin Michel

 

Résumé : https://www.babelio.com/livres/Lemaitre-Couleurs-de-lincendie/1006123

Critique :  On se retrouve aujourd’hui après une petite absence due à une panne de lecture pour parler du livre que j’ai terminé : Couleurs de l’incendie, le tome deux de la trilogie de Pierre Lemaitre, le premier tome étant Au revoir là-haut (un livre pour lequel j’ai eu un gros coup de coeur). 

Lorsque l’on s’apprête à lire le tome deux d’une saga dont on a beaucoup aimé le premier tome, on ressent souvent une appréhension, cette peur d’être déçu, de soudainement ne plus accrocher avec l’univers, les personnages. On se sent limite trahis, dupés. C’est donc de cette façon que j’ai abordé ce deuxième tome, pleine de doute et d’appréhension. 

 

Couleurs de l’incendie ne m’a pas déçue. Bien au contraire. J’ai retrouvé la plume si singulière de l’auteur, sa façon de conter les histoires, les péripéties, les peines, la débauche, la chute et l’ascension. A travers ce livre, j’ai pu retrouver certains personnages apparus dans le premier tome, des personnages auparavant secondaires que Pierre Lemaitre développe magnifiquement bien. J’ai pu redécouvrir ou plutôt découvrir le personnage de Madeleine, son évolution, sa vie, ses pensées… 

Chaque phrase, chaque mot est important, capital. Les choses sont souvent implicites et c’est ce que j’aime chez cet auteur. Cet art de mener le lecteur où l’on veut, tout en lui laissant la liberté d’imaginer, ne pas toujours tout lui dicter. 

Pas une fois on ne s’ennuie, on ne saute des lignes ou même des paragraphes comme il m’est arrivé de le faire dans de nombreux livres. Ici, il est question d’apprécier sa lecture et les détails qui s’en découlent. L’intrigue est ficelée à merveille, chaque chapitre à sa petite révélation, chaque chapitre nous fait languir un peu plus. On attend plus qu’une chose, le dénouement. Ce qu’il va se passer pour ces personnages sombres, perfides et parfois dénoués de toute morale. 

 

Pierre Lemaitre peint la nature humaine dans ce qu’elle a de plus exécrable, de plus profond, de plus déconcertant et de plus honteux. La réalité. Ici, on trouve des personnages calculateurs, tout est en fonction de ses intérêts et seulement les siens. C’est ce que j’ai aimé. Ici, on ne cherche pas à embellir l’Homme, a le sublimer. Non, on y voit sa réalité, ses frasques, ses défauts et c’est ce que j’ai trouvé beau, surprenant mais tellement intéressant. 

Je recommande donc cette lecture à 100%. Je conseillerai cependant de commencer par le premier tome, Au revoir là-haut qui, comme je l’ai dit précédemment, mérite d’être lu. 

Si vous n’avez toujours pas lu Pierre Lemaitre, foncez, vous ratez vraiment quelque chose…

 

 

 

Note : 5/5