· 

Lire en VO - Anglais

Se lancer dans la lecture VO

Hey ! Je vous avez demandé dans une précédente chronique si vous étiez favorable à un article sur mes lectures VO. Vous m’avez pour la grande majorité répondu par l’affirmative. On se retrouve donc aujourd’hui avec cet article très différent des chroniques que je fais d’habitude pour vous expliquer un peu mon ressenti et mes petites habitudes de lecteur concernant les lectures VO.

 

Il faut savoir que j’ai commencé les lectures VO il y a quelques années avec un relativement bon niveau en anglais - pas bilingue non plus, mais bon niveau -. Loin de moi l’idée de me vanter, je vous fais part de cette information car elle a un gros rapport avec ma règle numéro un qui est : 

 

Adapter sa lecture à son niveau de langue. Que ça soit pour l’anglais et n’importe quelle autre langue, il est primordial de ne pas commencer avec des lectures au vocabulaire et langage beaucoup trop complexe. Tu verras qu’au fur et à mesure de tes lectures, ton niveau et ta maîtrise de la langue augmentera et tu comprendras de plus en plus les mots, les expressions employées. Voilà comment tu évolueras au fil de tes lectures et comment tu passeras à des lectures de plus en plus complexes.

 

Ma règle numéro deux, c’est tout simplement chercher le vocabulaire et écrire la traduction du mot - ou de l’expression - directement sur le livre au-dessus du fameux mot au crayon à papier pour s’en rappeler. En effet, généralement, les mots ou expressions que tu ne comprendras pas reviendront au fil des pages. Il te suffira simplement à chaque fois d’écrire la traduction au-dessus du mot que tu ne comprends pas pour le mémoriser au fur et à mesure. Tu arriveras donc à un stade où tu n’auras plus besoin de chercher dans ta tête - ou sur ton traducteur - la signification du mot.

- Concernant le traducteur, je ne te conseille surtout pas Google Traduction. Opte plutôt pour un dictionnaire (papier ou en ligne) et si tu tiens vraiment au traducteur alors privilégie Reverso qui est 1000 fois mieux que G. Trad à mon sens -.

 

Ma règle numéro trois, c’est de prendre le temps. Prends le temps de te poser dans ton lit avec ton petit livre VO parce que ça sera long, et c’est normal ! Le fait de lire dans une autre langue que ta langue maternelle nécessitera beaucoup plus de temps à ton cerveau pour comprendre et assimiler ce que tu lis. Tu ne liras pas le livre à la même vitesse que si tu le lisais dans ta langue maternelle, mais ça n’est pas grave ! Tu as un train à prendre ? Non ! Et même si c’était le cas, on peut lire dans le train ! Alors arrêtons d’être pressés et apprécions cette lecture autant de temps qu’il le faut. Dis-toi que tu allies plaisir et utilité, tu es en train d’apprendre, si c’est pas beau ça !

 

Enfin, on arrive à la quatrième et dernière règle qui va en réalité de paire avec la règle 3. Ne te décourage pas ! Oui, au début, je te mentirais si te disais que lire en VO, c’est une partie de plaisir. Bien sûr que non ! Ca demande du temps, des efforts de concentration et de compréhension et on est français ! On n'aime pas perdre du temps et faire des efforts. Ca fait pas partie de notre façon de faire ! Mais il faut se forcer parce que je te promets que ça en vaut la peine. Être complètement fan de la plume d’un auteur dont le livre est traduit, c’est beau. Mais je peux te dire qu’après tous ces efforts, quand tu lieras le travail brut de l’écrivain, le vrai, celui que personne n’a modifié, tu tomberas vraiment amoureux ! - Ouais j’ai ressenti ça avec Shatter Me de Tahereh Mafi -. Bref, tu seras fier de toi, fier d’avoir appris du vocabulaire, de maîtriser de plus en plus une langue différente de celle que tu parles et les émotions apportées par ta lecture seront démultipliées ! Et puis, tu pourras te la péter auprès des gens quand tu leur diras que tu lis des livres en anglais. Essaies, tu verras…