· 

Red Queen / Glass Sword - Victoria Aveyard

Oeuvre : Red Queen I ; Glass Sword (Red Queen II)

Auteur : Victoria Aveyard

Editions : Livre de poche

Prix : 7.90€

Résumé : 

Tome 1 : https://www.babelio.com/livres/Aveyard-Red-Queen-tome-1/692028

 

Tome 2 : https://www.babelio.com/livres/Aveyard-Red-Queen-tome-2--Glass-sword/817582

 

 

Critique : J’ai longuement réfléchi à vous parler de cette saga une fois que je l’aurais complètement lue mais je l’ai tellement aimée que je dois vous en parler : Red Queen. J’ai beaucoup entendu parlé de cette saga et c’est après un long moment que j’ai décidé de me lancer.

On rencontre dans cette société dirigée par les Argents - personnages possédant des pouvoirs et qui sont clairement favorisés -, les Rouges qui eux sont totalement défavorisés, qui n’ont aucun pouvoir et qui mènent une existence difficile et de labeur. Mare est le personnage principal, c’est une Rouge qui va malencontreusement se retrouver différente. 

Le personnage de Mare et sa condition m’intéressaient. Mare est une voleuse, rapide, légère. Je ne l’ai pas particulièrement trouvée complexe pour le coup mais elle m’a beaucoup plu. Surtout quand il a ensuite s’agit de manipulation, rébellion, coup d’Etat, conspiration, bref, tout ce que j’aime dans les romans. Elle m’a étonné au fur et à mesure des pages grâce à sa fameuse différence et grâce à son évolution que j’ai trouvé plutôt réussie. Les personnages de Cal et Maven sont eux aussi apparu dans cette histoire et y avaient une place capitale. 

J’ai énormément apprécié Cal que j’ai trouvé à la fois mystérieux, combattant, tiraillé, loyal et complexe. Il m’en a clairement fait voir de toutes les couleurs et cette complexité que j’ai trouvé en lui m’a particulièrement plue. 

Vient ensuite Maven. Ah…. Maven. Alors lui, je serais tentée de dire que c’est mon personnage préféré tant il m’a surprise. Il était à la fois doux, gentil, calculateur, révolutionnaire mais surtout manipulateur. Et qu’est-ce que je l’ai aimé. C’est un personnage que j’ai sous estimé tout au long de l’histoire mais qui s’est clairement révélé au moment où je m’y attendais le moins. 

Si tu as déja lu mes chroniques tu sais à quel point je recherche et j’apprécie les romans imprévisibles. Ceux qui ne se passent jamais comme tu l’aurais cru. C’est clairement l’effet que m’a fait Red Queen et la plume de Victoria Aveyard. Je me suis pris une grande claque dans la figure et qu’est ce que j’ai aimé ça ! Des personnages perfides, calculateurs, manipulateurs, des citations qui m’ont coupé le souffle, des petits pièges placés ici et là par l’auteure et qui prennent tout leurs sens lorsque l’on connaît le dénouement. Honnêtement, ce roman m’a éblouie et époustouflée. J’ai été happée par l’histoire du début à la fin et je pense que je n’ai besoin de rien ajouter pour te convaincre de te lancer très, très rapidement dans sa lecture.

 

Vient ensuite Glass Sword, le tome II de la saga. J’étais très heureuse et impatiente de retrouver tous ces personnages qui m’avaient manqué ainsi que leurs aventures. Je ne m’attarderai pas sur la chronique de ce tome puisque j’aimerais qu’elle puisse être lue par quelqu’un qui ne s’est pas encore plongé dans le premier tome. J’ai trouvé la première moitié du livre un peu plus lente que ce à quoi Victoria Aveyard m’a habitué mais je n’irais pas jusqu’à dire que c’était dérangeant. A partir de la seconde moitié du livre, de nouveaux personnages sont apparus, plus mystérieux et étranges que jamais. J’ai, par contre, eu un problème avec Mare. L’évolution du personnage est logique et je comprends qu’elle ne puisse en être autrement mais elle m’a quelques fois tapée sur le système. J’ai trouvé certaines de ses actions, ses réactions incompréhensibles, égoïstes, bref, elle se fait passer en victime de A à Z, même si, on peut se l’avouer, il y a de quoi. J’aime toujours autant Cal qui est très présent dans ce second tome. Je me suis aussi attachée à Kilorn, un personnage secondaire dans le premier tome et je suis toujours autant In Love de Maven, même si celui-ci apparaît rarement dans ce second volet, bien qu’il soit très présent dans les esprits de tous les personnages - ET DE MOI - Je me doute que le prochain tome lui soit en quelque sorte dédié. En bref, j’ai dévoré ce second tome qui, au début a eu un peu de mal à partir mais qui s’est très bien rattrapé par la suite. Red Queen reste toujours pour l’instant une saga coup de coeur, même si j’avoue avoir un gros faible pour le tome I. J’ai donc hâte de me plonger dans le troisième tome de cette saga très rapidement !

 

 

Note : 4.7/5